Se branler face à ce paysage c’est le pied