Vidage de couille : c’est fait !

Après une semaine sans me branler il y avait de quoi manger